Accueil du site > Le Centre Social > Quelques chiffres

Quelques chiffres d’ordre général sur l’année 2007 :

518 cartes d’adhérent ont été prises ou renouvelées en 2007 soit 1043 adhérents, répartis de la façon suivante :

Par activités :

  • Centres de Loisirs : 25.5% (26,2 % en 2006)
  • Halte Garderie : 15.9 % (15,3 % en 2006)
  • Relais Assistantes Maternelles : 1,9 % (2,3 % en 2006)
  • Activités Périscolaires : 15.9 % (14,3 % en 2006)
  • Cirque : 5.7 % (4 % en 2006)
  • Activités Adolescents : 3,6 % (4 % en 2006)
  • Activités Adultes : 18% (18,2 % en 2006)
  • Portage de Repas : 12,5 % (14 % en 2006)
  • Administrateurs et Adhérents : 1.2% (1,7 % en 2006)

Par communes :

  • Balleray : 2.1 % (1,7 % en 2006)
  • Guérigny : 43.8 % (47,6 % en 2006)
  • Ourouër : 3 % (3,5 % en 2006)
  • Parigny les Vaux : 8.1 % (7,8 % en 2006)
  • Poiseux : 3.5 % (2,9 % en 2006)
  • Saint Aubin les Forges : 4.8 % (4,1 % en 2006)
  • Saint Martin d’Heuille : 5.4 % (4,5 % en 2006)
  • Urzy : 22.4 % (21,4 % en 2006)
  • Extérieurs : 6.7 % (6,5 % en 2006)

1043 adhérents = 14,8 % des habitants des communes adhérentes au CSI.

En 2007 :

  • Halte Garderie : 12 404 heures de fréquentation, soit +34 % d’heures de fréquentation par rapport à 2006
  • Accueil de Loisirs Maternel : 1 125 journées enfants réalisées soit 50 % de plus qu’en 2006.
  • Accueil de Loisirs Primaire : 2 286.5 journées enfants soit 13 % de plus qu’en 2006
  • Portage de Repas : 12 962 repas ont été livrés à un total de 92 bénéficiaires lors de 310 jours de livraison

Que coûte le CSI ?

Hate Garderie : 1 heure de fonctionnement coûte environ 8 € par enfant. Les familles payent entre 0,33 € et 1,20 €. La CAF complète en donnant entre 2,68 € et 3,55 €. Le reste (4,12 €) est partagé entre les communes adhérentes (45%) et la CAF (55%).

Accueil de Loisirs (CLSH) : 1 journée coûte en moyenne 45 € par enfant. Les familles payent 11 € (- Aides aux T. Libres). La CAF donne 3,47 € (+ Aides aux T. libres). Le reste (30 € environ) est partagé entre les communes adhérentes (45%) et la CAF (55%). (45€ par jour = 4,5 € de l’heure)

Repas à domicile : le coût du repas, acheminement, logistique, est pris intégralement en charge par les bénéficiaires du service : 8,20 € par jour. Le CSI bénéficie d’une aide de l’état pour financer une partie du salaire de la personne chargée des livraisons.

Qui finance le CSI ?

Le CSI dispose d’un budget d’environ 650 000 €uros (4 264 000 Francs) pour l’année 2008. Les dépenses sont financées par les :

Adhérents : les adhérents paient pour les activités qu’ils pratiquent. Généralement, les adhérents ne paient qu’une partie de ce que coûte réellement une activité (11 € au centre de loisirs, de 0,33 € à 1,20 € à la halte garderie).

Collectivités adhérentes (communes et communauté de communes) : les collectivités financent le CSI en fonction de son projet et de son budget prévisionnel, présenté à la fin de chaque année. Pour 2008, chaque collectivité finance à hauteur de 15,94 € par habitant (soit pour une commune de 400 habitants : 6 376 €, pour une commune de 2000 habitants : 31 880 €).

Caisse d’Allocations Familiales : la CAF finance le CSI sous plusieurs formes. Elle finance ce qu’on appelle l’animation globale (c’est-à-dire une partie des charges de pilotage de l’association). Elle finance ensuite par des prestations de services, en fonction des présences des enfants (la CAF donne quelques centimes d’€uros à quelques €uros, selon les activités, à chaque fois qu’un enfant vient 1 heure). La CAF finance également ponctuellement des projets (projets collectifs de jeunes), des investissements, des équipements. Enfin, La CAF reverse à chaque collectivité adhérente, 55% des sommes engagées pour les activités enfance jeunesse.

Conseil Général de la Nièvre : le département finance également l’animation globale, sur la base du projet du CSI et de ses réalisations.

Etat : des financements peuvent provenir de différents ministères, notamment dans le cadre de contrats aidés par l’état (Contrat d’Accompagnement dans l’Emploi, Contrat d’Avenir, Contrat Initiative Emploi, …)